Créer un site internet

MAUX D'YEUX accompagnés de larmoiements

 

Il est normal que nos yeux coulent. C'est une fonction corporelle normale qui assure la bonne humidification, et donc la santé, des yeux. Mais comment réagir si les larmes se transforment en un flux continuel, et quand faut-il consulter?

Les larmes sont composées d'eau, d'huile et d'anticorps. Les larmes viennent humidifier les yeux pour protéger la cornée, puis sont ensuite drainées par le canal lacrymo-nasal, nous laissant avec des yeux nets. Mais que se passe-t-il si les larmes se mettent à couler continuellement, et que faire dans cette situation?

Plusieurs raisons peuvent expliquer un larmoiement anormal. Le canal lacrymal peut se bloquer ou s'irriter à la suite d'une infection, ou la membrane externe de l’œil peut s'infecter, entraînant une conjonctivite. Cela se traduit par des deux yeux qui piquent et qui coulent, ainsi que des gonflements.

Toutefois, ce n'est pas la seule cause possible. Certains médicaments, par exemple les médicaments de chimiothérapie, peuvent avoir comme effet secondaire un écoulement anormal des yeux.

Si vous ne prenez pas de médicaments, voici d'autres possibilités. Tout type d'inflammation peut entraîner la production de larmes, en particulier les infections, les allergies et d'autres irritants.

D'autres causes courantes sont :

  • La blépharite, une inflammation de la paupière
  • Un rhume de cerveau
  • Les yeux secs
  • L'ectropion - une paupière tournée vers l'extérieur
  • L'entropion - une paupière tournée vers l'intérieur
  • Un corps étranger dans votre œil
  • Le rhume des foins
  • Un cil incarné
  • Une conjonctivite
  • Un trachome

 

Parfois, le larmoiement accompagne d'autres troubles ou blessures corporelles:

  • Une blessure aux yeux ou à proximité
  • Une sinusite
  • La radiothérapie
  • La polyarthrite rhumatoïde
  • Un dysfonctionnement thyroïdien
  • Une tumeur affectant le système de drainage de l'œil

 

Quand faut-il consulter un médecin?

Dans la plupart des cas, le larmoiement finit par partir de lui-même. Toutefois, si le problème persiste, essayez des larmes artificielles pour les yeux secs ou irrités. Une compresse chaude aidera aussi à atténuer l'inconfort. Si les symptômes persistent, votre médecin pourra vous guider vers un ophtalmologiste pour obtenir un diagnostic plus précis.

Normalement, les yeux qui coulent ne sont pas une cause de soucis, mais vous devriez contacter votre médecin immédiatement si cela survient avec une diminution de la vision, une douleur autour des yeux ou une sensation étrangère dans votre corps. Cela est probablement symptomatique d'un problème de santé sous-jacent, et vous devriez consulter immédiatement.

 

En Médecine Traditionnelle


Les maux d'yeux accompagnés de larmoiements sont soignées par des applications de :


A / Jus dilué de Citrus  aurantiifolia

Citrus4

 

B / Jus des feuilles de Spondias mombin, de Piliostigma reticulatum, ou d’Alchornea   cordifolia

Spondias mombin4  Piliostigma reticulatum   D alchornea cordifolia

 

 C / Décoction des feuilles de Tamarindus indica, de Pterocarpus erinaceus, d’Hymenocardia  acida

Tamarindus indica  Pterocarpus erinaceus   Hymenocardia acida1

 

Chez le nouveau-né, on applique souvent le lait maternel. Mais la tradition rapporte qu’il faut le lait d’une femme dont aucun enfant n’est encore décédé.

Lait maternelle

 

PREPARATION ET DOSAGE

B / Pour cela, les feuilles sont préalablement chauffées au feu pour leur ramollissement puis pressées entre les doigts pour obtenir le jus, puis appliquer une goutte dans les yeux matin et soir

 

C / prendre une demi attache dans 1 demi litre d’eau  et faire bouillir pendant 10 minutes

Appliquez 1 goutte 3 fois par jour

 

NOMS VERNACULAIRES

Hymenocardia  acida Pterocarpus erinaceus Tamarindus indica Alchornea   cordifolia Piliostigma reticulatum Spondias mombin

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam