Créer un site internet

LES RHUMATISMES

 

RhumatismeDéfinition

Le rhumatisme est un terme assez vague donné à toutes les maladies responsables de douleurs ou d'inflammations affectant les articulations ou les structures situées à proximité, comme les tendons ou les ligaments. Ces pathologies ont des formes diverses : rhumatismes inflammatoires chroniques, arthrites aiguës, arthroses par dégénérescence des articulations vieillissantes, tendinopathies, dépôts de cristaux dans l'articulation, douleurs articulaires post-traumatiques... Les rhumatismes touchent à tout âge et ne sont pas forcément l'apanage de la vieillesse. Les rhumatismes inflammatoires chroniques sont les plus handicapants, et leur évolution se fait fréquemment vers des raideurs articulaires ou des déformations.. 

Rhumatisme abarticulaire

Les rhumatismes abarticulaires sont des rhumatismes qui ne touchent pas les articulations. Dans cette catégorie d'affections on trouve des pathologies telles que la fibromyalgie, les périarthrites, les tendinites (inflammations des tendons), les bursites (qui touchent les bourses séreuses) ou encore le syndrome du canal carpien.

 

Rhumatisme inflammatoire

Le rhumatisme est dit inflammatoire lorsqu'il y a inflammation d'une ou de plusieurs articulations, symptôme souvent lié à une maladie dite inflammatoire chronique. Contrairement aux rhumatismes dégénératifs représentés par l'arthrose, les rhumatismes inflammatoires ne sont pas liés au vieillissement et peuvent se manifester à tout âge. 

Il peut s'agir de la 
polyarthrite rhumatoïde, de la spondylarthrite ankylosante et peut même parfois atteindre l'enfant dans sa forme appelée rhumatisme inflammatoire chronique de l'enfant ou polyarthrite chronique de l'enfant. 

Le traitement repose habituellement sur des 
antalgiques classiques ou des anti-inflammatoires, des injections locales de corticoïdes en cas d'exacerbation des douleurs au cours d'une poussée, de la rééducation par kinésithérapie et de traitements spécifiques à chaque type de rhumatisme inflammatoire. 

 

Symptômes

Les symptômes des rhumatismes varient en fonction de la maladie causale et peuvent être :

  • des douleurs des articulations ;
  • des inflammations des articulations, qui apparaissent chaudes et gonflées ;
  • une sensation de raideur, surtout au réveil dans les rhumatismes inflammatoires mais diminuant au cours de la journée par le fait de bouger.

 

Diagnostic

Le diagnostic des rhumatismes s'effectue par le biais d'un examen médical classique, au cours duquel le médecin interroge le patient : depuis quand il souffre, quelles articulations sont touchées, comment se manifeste la douleur, tout en examinant ses articulations. En fonction de la localisation et des symptômes, une imagerie peut être parfois réalisée. Il peut s'agir d'une radiographie, d'un scanner, d'une IRM, ou d'une échographie. Dans certains cas, il est aussi possible d'effectuer une ponction articulaire pour analyser le liquide contenu dans l'articulation et rechercher la présence de bactéries ou de cristaux solidifiés. Des examens sanguins sont également fréquemment réalisés. 
 

Traitement

Le traitement des rhumatismes varie en fonction du type de la pathologie : inflammatoire, infectieuse, dégénérative... On fait souvent appel aux antalgiques et antidouleurs comme le paracétamol, les anti-inflammatoires, ou d'autres antalgiques moins communs. Dans les cas d'infections dues à des bactéries, le traitement utilisera des antibiotiques ou pourra être chirurgical. Il existe aussi des médicaments dont le but est de ralentir l'évolution des maladies rhumatismales chroniques.

 

Médecine Traditionnelle

A /  Faire une macération de 2 cuillérées à soupe de poudre d’écorces de racines de securidaca  Longedunculata dans 3 cuillérées à soupe d’eau pendant 15 minutes, puis incorporer le mélange dans 5 cuillérées à soupe de beurre de karité.   Masser légèrement les zones douloureuses matin et soir pendant une à trois semaines      

Securidaca longipedunculata

 

B / Masser les articulations douloureuses 3 fois par jour avec l’huile des fruits de balanites  Aegyptiaca

Balanite1

 

C / Frictionner les parties douloureuses avec une alcoolature préparée avec 30 g de racines de cassia  occidentalis (faux kinkéliba) pour 1 litre d’alcool 

cassia occidentalis

 

D / Préparer une décoction légère de gingembre avec une demi –tasse de gingembre frais coupé en tranches pour 4 tasses d’eau.   Trempez un linge dans la préparation et enroulez-le autour de la zone douloureuse  Répétez l’opération plusieurs fois par jour.

Gingembre rhizome

 

Pour éviter d’avoir des rhumatismes

Boire 2 à 3 tasses par jour de la décoction des feuilles ou des écorces de manguier (mangifera indica)

Mangue

 

 

  • 1 vote. Moyenne 2 sur 5.

Ajouter un commentaire

Anti-spam