Créer un site internet

LES ÉCOULEMENTS GENITAUX

 

les écoulements génitaux ou MST sont les terme utilisé pour décrire toute maladie, toute infection transmise par un rapport sexuel avec une personne déjà contaminée,

et qui entraîne une infection d’un ou de plusieurs organes sexuels. Les femmes sont atteintes de MST au même titre que les hommes, mais leur manifestation et

leur traitement sont plus difficiles chez les femmes. Les délais d’apparition des signes d’infection sont plus longs chez les femmes, ce qui retarde leur consultation

et leur traitement conduisant à  des conséquences plus lourdes.

Les signes de MST

Chez l’homme                                     Ecoulement genitaux homme

Les signes des MST sont plus évidents et faciles à reconnaître. Les MST peuvent causer le gonflement des ganglions, des éruptions, des plaies, spécialement sur et autour du pénis. Des écoulements anormaux parfois purulents et nauséabonds, c’est-à-dire qui dégagent une mauvaise  odeur, provenant du pénis peuvent être constatés.

Les hommes atteints peuvent aussi éprouver une sensation de brûlure quand ils urinent. Si on ne traite pas les MST chez les hommes, ceux-ci peuvent avoir des démangeaisons, des  éruptions ou des plaies sur les parties génitales, éprouver des douleurs persistantes dans le bas  ventre. Des conséquences tardives extrêmement graves sont possibles, par exemple une stérilité  définie ou une infection généralisée.

 

 

Ecoulement genitaux femmeChez les femmes

Des pertes vaginales inhabituelles sont les signes les plus fréquents de la présence d’une MST. Les sécrétions anormales peuvent être causées par différents agents infectieux.

Des infections causées par des champignons, par exemple « albicans candida » ou par des bactéries donnant des « vaginites bactériologiques », peuvent survenir chez les femmes

enceintes, chez celles qui prennent des antibiotiques ou celles qui ont le diabète ou le cancer. Une femme qui a plus d’un partenaire, ou dont le partenaire a lui-même plus

d’un partenaire et présente un ou plusieurs des symptômes suivants, est probablement atteinte d’une maladie sexuellement transmissible :

– des écoulements vaginaux inhabituels, dégageant une mauvaise odeur ;Ecoulement genitaux 300px

– des écoulements vaginaux inhabituels, accompagnés de douleur dans le bas-ventre ;

– des écoulements de diverses colorations, variant selon la nature de l’infection responsable ;                                      

– des démangeaisons dans la vulve et le vagin dont la peau devient inflammatoire saignant

quelquefois ;

– la présence de plaies sur les organes sexuels qui ne cicatrisent pas normalement, ou des enflures et des grosseurs ;

– des sensations de brûlure quand elle urine.

 

Traitement traditionnel

Les recettes utilisées contre ces écoulements sont identiques pour les deux sexes. Un produit est d’autant plus efficace qu’il est laxatif. Les solutions suivantes servent à préparer des plats de fonio ,de toh, d’akassa (pate de maïs) ou de couscous de mil qui sont consommés comme petit déjeuner :


La décoction des racines  de Bridelia  ferruginea

La décoction de racines de Zizyphus   mucronata

ou la décoction de racines de Nauclea latifolia.
 

On peut aussi faire consommer au malade l'une des solutions ci-après :

1- La décoction de l'écorce d’Erythrina senegalensis  ou le macéré de l'écorce de Pterocarpus erinaceus, ou de l’écorce d’Entada africana

 2- Le jus de citron ajouté à la décoction des feuilles de Ximenia americana, d’Euphorbia hirta, ou de Combretum molle

3- La décoction de racines d’Annona senegalensis, de papaye, ou de Citron

4- La décoction des feuilles d’Euphorbia hirta pilées avec du sel de cuisine et du petit piment.

5- la macération des racines de Bridelia  ferruginea auquel on ajoute du miel, du petit piment et du jus de citron.

6- Chez la femme, des toilettes intimes se font avec des décoctions ou des macérés de bulbes d'Ail, matin et soir

D’écorces de Daniella oliveri, de Pterocarpus erinaceus ou de Crossopteryx   Febrifuga,  matin et soir


Dose et préparation

Pour les décoctions  de racines ou d’écorces : 2 attaches de racines ou d’écorces à faire bouillir dans 2 litres d’eau pendant 15 minutes.

Pour les décoctions de feuilles : 1 attache de feuilles à faire bouillir dans 1 litre d’eau pendant 10 minutes.

Pour les macérations de racines, d’écorces ou de feuilles : 1 attache dans 1 litre d’eau pendant 24 heures

Citron : 1 citron pressé

Miel : 2 cuillérées à soupe

Petit piment : 1 c à café

Ail : 1 gousse écrasée

Boire ½ tasse à café après les repas

 

les    NOMS   VERNACULAIRES

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×