Créer un site internet

LA GRIPPE

 

DÉFINITION

C'est une maladie infectieuse due à un virus à ARN, le myxovirus influenza, de type A ou B. 
Très contagieuse, se transmettant par voie respiratoire, elle survient par grandes épidémies sur toute la planète.
Une épidémie plus importante et dévastatrice (pandémie) survient tous les 15 à 20 ans. 
Il est important de préciser que le mot "grippe" s'applique uniquement aux infections respiratoires du virus grippal

Le mot de "grippe intestinale" est un abus de langage qui signifie en fait gastro-entérite virale ; en effet le virus de la grippe ne s'attaque pas aux intestins.

 

LES SYMPTÔMES

Le début est brutal, ou très rapide : les signes s'installent en quelques heures. 
Le symptôme central est une fièvre généralement élevée (au dessus de 39°5), avec des courbatures, des frissons, des sueurs chaudes, une sensation un peu douloureuse de la peau, et des maux de tête. C'est ce qu'on appelle le syndrome grippal

A cela s'ajoutent des signes généralement respiratoires : rhumetoux sèche, parfois petite gène respiratoire. 

D'autres signes viennent compléter ce tableau : manque d'appétit, fatigue intense, écoulement nasal, éternuements, larmoiements, irritation de la gorge et parfois même nauséevomissements et diarrhée, surtout chez les enfants

Tous ces signes durent généralement entre 3 et 15 jours. 

Il peut se produire un phénomène bien connu des médecins : le 2ème jour, la température retombe pratiquement à la normale pour remonter de façon fulgurante le 3ème jour. On appelle cela le V grippal en raison de la forme que prend la courbe de température.

LES COMPLICATIONS

La grippe guérit habituellement spontanément en 3 à 15 jours, rarement émaillé de complications (surinfections pulmonaires ou syndrome méningé), sauf chez les personnes fragiles ou en cas de virus très agressif.

Dans les formes sévères ou chez des personnes fragilisées (personnes âgées, personnes atteintes de bronchite chronique ou d'insuffisance cardiaque ), la grippe peut déclencher un œdème aigu du poumon avec une gène respiratoire qui peut être mortelle. C’est la raison pour laquelle les personnes fragiles sur le plan cardiaque et pulmonaire doivent impérativement se faire vacciner contre la grippe.

Les personnes atteintes de maladies respiratoires comme l'asthme sont également menacées et doivent se faire vacciner. 
D'autres maladies comme le diabète ou les insuffisances surrénales , peuvent subir des "décompensations", c'est à dire des aggravations subites en raison des désordres qu'entraîne le virus dans l'organisme. C'est également pour cette raison que ces personnes doivent se faire vacciner. 

Dans certains cas, le virus de la grippe disparaît en quelques jours, l'organisme s'étant bien défendu contre lui. Mais il peut arriver qu'une bactérie prenne sa place dans un organisme fragilisé par ce combat contre le virus. 
Les médecins parlent de "surinfection". C'est la seule raison pour laquelle les médecins mettent sous antibiotiques les personnes atteintes de grippe. En effet, le virus de la grippe est malheureusement totalement insensible aux antibiotiques.
En dehors d'une surinfection, toute prise d'antibiotiques est donc absolument inutile en cas de grippe.

ATTITUDE A ADOPTER

D'une manière générale

En période d'épidémie, il est essentiel de se laver fréquemment les mains 
Car le virus peut rester vivant assez longtemps en dehors d'un organisme. Le simple contact avec les mains d'une personne contaminée, ou avec un objet touché par une personne contaminée peut provoquer sa transmission. Le lavage régulier des mains à l'eau chaude est donc le seul moyen préventif efficace en dehors du vaccin. 
Les efforts de toux ou les éternuements vaporisent des gouttelettes de salive dans l'atmosphère qui devient alors infestée de virus que l'on inhale. Il est donc essentiel de se couvrir la bouche et le nez quand on éternue, d'utiliser des mouchoirs à usage unique, et de se laver les mains après pour ne pas le transmettre à l'entourage. 

 

Les médicaments contre la fièvre sont le meilleur moyen de lutter contre les symptômes. 
Si au bout de 3 à 5 jours il n'y a aucune amélioration, la consultation du médecin s'impose pour vérifier l'absence de surinfection.

 

Chez les enfants

Attention toutefois à ne pas donner d'aspirine aux enfants et de leur préférer le paracétamol, l'aspirine pouvant dans certains cas provoquer le syndrome de Reye

 

Chez les personnes ayant une maladie chronique

Toute personne ayant une maladie chronique telle que décrite plus haut, doit se faire vacciner en temps et en heure. 
D'autre part si elle présente des signes tels que fièvre élevée, courbatures, toux, et fatigue, il est indispensable de consulter le médecin dans la journée.

 

LE TRAITEMENT

Le traitement symptomatique

Il est indispensable, mais ne détruira pas le virus : médicaments contre la fièvre et les douleurs essentiellement. 
Une hydratation importante est nécessaire en raison de la fièvre élevée et des sueurs qui peuvent entraîner une déshydratation qui est généralement mineure chez l'adulte, plus problématique chez le jeune enfant, et qui majore les maux de tête. 
Contre la toux sèche, le médecin donne des antitussifs 
Le médecin mettra si besoin la personne aux antibiotiques pour lutter contre les surinfections.

 

Le traitement antiviral

Il existe plusieurs antiviraux
Ils sont prescrit pour réduire les symptômes de la grippe mais leurs prix assez élevés, et leurs bénéfices cliniques contestés ne permettent pas d'avoir de certitudes quant à leur efficacité. 

 

Le vaccin antigrippal

Le vaccin antigrippal est fortement conseillé, aussi bien pour les personnes de plus de 70 ans (gratuit) que pour les insuffisants cardiaques et respiratoires, les bronchitiques chroniques, et bien sûr les personnes actives qui ne veulent pas prendre le risque d'être hors course plusieurs jours....
Dans le même temps, on diminue l'importance de l'épidémie puisqu'on n'est pas contagieux. 
Le vaccin est modifié chaque année en fonction des variations du virus l'année précédente. 
Le mieux est de se faire vacciner entre Octobre et Décembre. 
Mais, il reste toujours la possibilité de se faire vacciner même si l'épidémie s'est déjà déclarée : la protection contre le virus s'acquiert en 10 à 15 jours, le temps de fabriquer des anticorps.

 

Le vaccin ne provoque pas de grippe même minime, car ce n'est pas un virus vivant ou atténué qu'on, injecte, mais seulement des particules virales simplement destinées à provoquer une réponse immunitaire de l'organisme.

 

Traitement par la médecine traditionnelle Africaine

A / Faire une décoction de 10 minutes avec 1 attache de feuilles d’Eucalyptus globulus dans 1 litre d’eau.   Hors du feu, penchez-vous pour inhaler les vapeurs,  puis se  laver la figure avec la décoction refroidie

Eucalyptus 4

 

B / Faire bouillir pendant 10 minutes une attache de feuilles d’Ocimum gratissimum  dans 2 litres.   Filtrer et boire :

Enfant : 50 ml, 3 X / Jour          .           Adulte : 200 ml, 3 X / Jour

Ocimum gratissimum

 

C / Préparer un décocté de 10 minutes avec  3 fruits de Citrus lemon coupés en morceaux, et d’une poignée de feuilles d’Eucalyptus sp et de Psidium guajava  (goyavier) dans 1 litre d’eau.  Filtrer et boire ½ tasse à café après les repas

 

     Citrus4       Eucalyptus 4      Goyage

 

 

 

 

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam