Créer un site internet

III - LES TRAITEMENTS

 

Dans une large mesure, la médecine traditionnelle est un art secret. Les traitements sont assurés par des initiés : ceux qui ont des parents praticiens ou ceux qui ont pu entrer dans les bonnes grâces d’un tradipraticien. Le diagnostic est basé sur les signes tangibles et les analogies de symptômes et de déclarations des malades avec des cas vécus, le bon sens faisant le reste. 
D’une manière générale, on considère que les maladies sont naturelles ou provoquées (par des féticheurs, des sorciers ou par des diables). Les maladies naturelles sont supposées être provoquées par des accidents hasardeux, par la rigueur atmosphérique (cas de harmattan), par un dysfonctionnement de l’organisme (accidentel ou vieillissement), par un mécontentement des esprits des morts ou par une rancune gardée par un vivant
                                                                                                                
 

Feticheur                                Sorcier

Féticheur                                               Sorcier

Les maladies dites d’aisance (hypertension, diabète, obésité…) sont imputées aux régimes alimentaires non conformes, absence notamment de substance amère dans les aliments quand on ne fait pas de travail physique. Les parasitoses sont aussi considérées comme étant provoquées par des consommations de terre par certains enfants après leur sevrage, ou par la consommation d’aliments pourris ou souillés.
Pour faire un traitement, il faut chercher la cause puis le remède adapté, le préparer convenablement puis l’administrer au bon moment et de la bonne manière.

Les honoraires étaient en nature avant la monétarisation de la vie en Afrique noire. Ils consistaient généralement en des: 'noix' de kola, un pagne, un drap, un poulet, une chèvre ou une vache selon l'enjeux et les moyens qu’il faut mobiliser pour faire les soins. Le traitement des maladies infantiles, considéré comme un devoir de tout citoyen est en général gratuit sauf geste volontaire d’encouragement. Les soins aux femmes sont rémunérés avec le pagne ou le drap au pire des cas.

  Cola          Pagne       Drap1       Poulet1       Chevre       Vache1     

  Noix de Kola        Pagne Africain             Drap                    Coq                       Chèvre                      Vache

Les grandes maladies comme la folie requièrent le déboursement d’un animal à quatre pattes et peut se débattre dans la fourchette allant de la chèvre à la vache. Si le soignant est apparenté tant soit peu au malade, ce qui est très fréquent, il se consacre volontairement aux soins.
A présent, la facture est à la hauteur de l’état du patient, de la singularité des soins à administrer, du talent du praticien, des liens sociaux entre thérapeute et patient et du coût de la vie.

 

 

 

 

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • Marco

    1 Marco Le 06/10/2021

    J'ai des hémorroïdes externes incurables depuis 9ans. J'ai traité partout sans succès donc si vs pouvez m'aider, honnêtement faites le Car je vs serai très reconnaissant
  • Marco

    2 Marco Le 06/10/2021

    J'ai des hémorroïdes externes incurables depuis 9ans. J'ai traité partout sans succès donc si vs pouvez m'aider, honnêtement faites le Car je vs serai très reconnaissant

Ajouter un commentaire

Anti-spam