Créer un site internet

LA GALE

 

 

DÉFINITION

  • C’est une infestation de la peau par un parasite de la famille des acariens : le sarcopte.
  •  
  • La gale humaine touche surtout la tranche des 30-40 ans à cause d’une prise de risque plus importante lors les conditions de vie précaires ou lors de voyages. Elle se transmet directement de peau à peau, en particulier lors des relations sexuelles, ou par l’intermédiaire de la literie.

 

LA GALE HUMAINE

  • Le parasite se creuse un tunnel sous la peau, où il se reproduit.

 

  • Les symptômes sont avant tout des démangeaisons intenses, à prédominance nocturne, provoquant des lésions de grattage avec des écorchures qui peuvent se surinfecter.

 

  • Les endroits les plus touchés sont : les doigts, sous les bras et à la ceinture, le poignet, mais curieusement, pas le visage.

 

  • L’aspect caractéristique (surtout sur les doigts et le poignet) est le sillon du parasite, qui est surmonté d’une petite perle. Ensuite, ce sillon peut devenir plus gros et former une papule.

 

  • Chez le nourrisson : la gale se manifeste surtout par des vésicules (perles) sur les paumes des mains et les plantes des pieds, des nodules (petites boules) des plis.

 

  • Une forme particulière est la gale norvégienne, qui touche les personnes aux défenses immunitaires affaiblies, avec des croûtes très étendues.

 

 

LE TRAITEMENT

  • Il concerne toute la famille en même temps. Différents produits sont utilisés, prescrits par le médecin. Ils existent en lotions ou en aérosols. Toutes les personnes présentes au domicile doivent être traitées, et il faut impérativement  traiter la literie.

 

  • On se badigeonne après la douche, en gardant le produit 8 à 12 heures selon le produit.

 

  • Attention au visage (ils sont irritants et inutiles puisque le sarcopte n’y pond pas d’œufs). Le produit est toxique (toxicité neurologique pour les enfants). Il faut donc respecter très scrupuleusement le mode d’emploi.

 

  • Il peut persister des démangeaisons quelques temps. Au-delà de 15 jours. Il faut alors consulter à nouveau votre médecin qui pourra vous dire si c’est normal ou si c’est dû à une persistance du parasite, ou autre chose.

 

Traitement  par la Médecine Traditionnelle Africaine

A /  couper en petits morceaux 50 gr de bulbe de Boophone disticha et  de Bowiea volubilis, ajouter 5 litres d’eau et faire bouillir pendant  5 min.   Boire 1 tasse par jour durant 5 jours

Boophone disticha         Bowiea volubilis

 

B / couper  en petits morceaux 3 attaches d'écorces de Harungana madagascariensis,  ajouter 500 ml d’eau et faire  cuire dans un récipient fermé durant 15 minutes.      Filtrer à travers un linge,     et appliquer  localement sur le corps 

Harungana madagascariensis1

 

C /  Mélanger 3 cuillérées à soupe de poudre d’écorce de Fagara  xanthoxyloides, à 5 cuillérées à soupe  de beurre végétal,  application locale 

Fagara zanthoxyloides

 

 

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×