FÉCONDITÉ MASCULINE

 

Aujourd’hui, on dénombre que dans près de la moitié des cas, un facteur masculin rentre en cause dans l’infertilité d’un couple et dans 20% il en est la seule cause. 
Il est donc essentiel lorsque que l’on s’intéresse à son niveau de fertilité de se tourner aussi vers la qualité et le nombre de spermatozoïdes contenu dans l’éjaculat.
Les facteurs responsables, dans cette baisse de fertilité chez l’homme peuvent être du à de nombreux vecteurs comme entre autre une inflammation ou une infection. Cependant il n’est pas rare de ne pas mettre en avant une cause évidente à la diminution de la qualité du sperme.
Il est important de ne pas faire l’amalgame entre fertilité et virilité, en effet un homme peut parfaitement être en pleine possession de ces moyens et posséder des spermatozoïdes peu en forme.

Sterilite masculinePour avoir une fertilité masculine normale, il faut :

- une production normale des spermatozoïdes par les testicules (spermatogénèse), en qualité comme en quantité.

- une bonne circulation des spermatozoïdes au sein des organes génitaux masculins. Ce qui implique toute absence d'obstacle au niveau des épididymes, des canaux déférents et de l'urètre.

- une éjaculation adéquate.

 

Les différents types d’infertilité chez l’homme sont :

  • Une azoospermie : absence complète de spermatozoïdes dans l'éjaculat ;
  • Une oligospermie : nombre de spermatozoïdes inférieur à 20 millions/ml ; on considère qu’un nombre inférieur à 10 millions/ml peut être responsable d’une infertilité
  • Une asthénospermie : la mobilité des spermatozoïdes est insuffisante ; il y a normalement 40% de spermatozoïde mobile dans le sperme
  • Une tératospermie : le nombre de spermatozoïdes anormaux est trop important.

 

Sterilite masculine1Les autres causes de la stérilité masculine peuvent être mécaniques, infectieuses, génétiques.

  • Les traumatismes du ou des testicules
  • Les séquelles d'infections virales (notamment par le virus des oreillons)
  • Les infections sexuellement transmissibles
  • La consommation d'alcool et de tabac
  • Les irradiations
  • La varicocèle (varices se développant au niveau des testicules)
  • La cryptorchidie (absence de descente des testicules dans le scrotum au cours du développement embryonnaire)
  • La chimiothérapie
  • L'éjaculation rétrograde : le sperme n'est pas éjaculé vers l'extérieur mais vers la vessie
  • L'exposition à de trop fortes quantités de chaleur
  • La présence d'anticorps anti-spermatozoïdes : les hommes peuvent parfois s'immuniser contre leurs propres spermatozoïdes : dans ce cas la, la mobilité et la capacité fécondante des spermatozoïdes est diminuée
  • Certaines maladies du foie et du rein
  • Des expositions répétées à des composées chimiques
  • Obturation des canaux (épididymes, canaux déférents ou éjaculateurs) devant permettre la sortie des spermatozoïdes malgré une qualité normale de spermatozoïdes produits par les testicules

 

Sterilite masculine2

 

traitement  Traditionnel

Quand il y a insuffisance de la quantité  ou faible pouvoir fécondant du sperme, on consomme l'une des préparations suivantes :
 

A / Du sel de cuisine ajouté à la poudre des tubercules de Dioscorea alata

B / La décoction des racines de Guiera senegalensis

C / Le macéré des bourgeons de Manioc pilés avec une "noix" de Cola 

D / Ou boire l'eau de cuisson du riz étuvé  

E / La prise régulière du macéré des racines de Nauclea latifolia contenant du petit piment et du miel

F / La décoction des feuilles de Hannoa undulata ou le brossage quotidien des dents avec les rameaux de cette dernière maintient la fécondité masculine jusqu’à un âge plus avancé que d'ordinaire

 

PREPARATION ET DOSAGE

A/ ajouter 1 c à café de sel de cuisine à 1 poignée de poudre de tubercule, consommer 1 c à c du mélange matin et soir

B/ 1 attache de racines dans 2 litres d'eau, faire bouillir pendant 15 minutes, filtrer et boire 1 tasse à café aprés les repas

C/ 1 poignée de bourgeons + 1 noix de cola, piler et mettre dans une bouteille d'1 litre, ajouter de l'eau jusqu'à pleine, laisser macérer toute une nuit. boire 1/2 tasse à café après les repas.

D/ 1 tasse matin et soir

E/ mettre 3 racines dans une bouteille d'1 litre et demi +1 c à soupe de poudre de petit piment +1 c à soupe de Miel pur, ajouter de l'eau jusqu'à pleine, laisser macerer toute une nuit. boire 1 verre à thé après les repas

F/ 1 attache de feuille à faire bouillir dans 2 litres d'eau pendant 10 minutes, boire 1 tasse matin et soir   ou bien utiliser quotidiennement les rameaux comme frotte dent en avalant la salive.

 

                                           NOMS  VERNACULAIRES

Dioscorea alata Hannoa undulata Nauclea  Latifolia

 

Ajouter un commentaire

 
×