ENTRETIEN D'UNE GROSSESSE

 

Consultation prenataleLa grossesse est souvent compromise par des infections, par le paludisme ou par des phénomènes strictement liés à la maternité. On y remédie par une recette douce que le fœtus peut supporter. Mais après l’accouchement, les moyens employés sont plus puissants.
 

Il y a des feuilles de plantes qui peuvent être préparées en sauce comme l’épinard ou éventuellement transformées en poudre pour être ajoutées à une sauce.

Ce sont:

Ageratum conyzoïdes  contre le paludisme responsable de nombreux avortements.

Heliotropium indicum s'emploie à partir du sixième mois de grossesse (jamais avant). Cette recette réservée à la femme enceinte est utilisée contre l’indigestion, pour favoriser le bon développement du fœtus et faciliter l’accouchement.

La Décoction de l’écorce d’Erythrina senegalensis est utilisée contre les infections.

Certaines feuilles aussi se prennent en décoction, en poudre ou sous forme de plats contre les infections notamment Ce sont:

Trichilia roka, Crossopteryx Febrifuga, et Solanum incanum.

 Le Nymphaea lotus (= Nénuphar ) lutte contre l'excès de liquide sur le fœtus tandis que Cola cordifolia ( = la cola) soigne le paludisme.
 

La décoction des feuilles des plantes qui suivent est consommée contre les vertiges et l’œdème de la face et des membres de la femme enceinte. Ce sont:

 le Persea americana ( = L’avocatier )  et Le Combretum micranthum (= Kinkéliba)

 
Contre l’indigestion et les malaises qui lui sont rattachés, on prend la décoction des feuilles  de
Vernonia colorata.

 

NOMS  VERNACULAIRES

Vernonia colorata. Trichilia roka Solanum incanum. Erythrina senegalensis Heliotropium indicum Ageratum conyzoïdes


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×